Lettre d’intention

« Fondez-vous sur le génie local (…) »

Frank Lloyd Wright

Eygalières n’est pas un village comme les autres dans les Alpilles car il a préservé de manière remarquable son identité et son art de vivre tout en réussissant son développement urbain et touristique. Eygalières est aujourd’hui un village beau et identitaire.
Prendre conscience de la force et de la complexité que peut être ce village, dans sa logique propre et dans sa multiplicité de formes (passé, logique climatique, localité, usages et coutumes, traditions de mise en œuvre, matériaux, etc. …) sera un appui sans être un prétexte stylistique, une source d’inspiration pour innover, un dialogue.

Nous pensons qu’il est indispensable pour cette opération de rester dans l’image authentique du village et surtout de ne pas faire de démonstration contemporaine, (design, mobilier, etc…) qui serait ici mal placée ou trop commun à ce qu’il peut se faire dans les villages dit « touristique ». Sans non plus tomber dans une image « carte postale » proche du pastiche mais d’être dans une continuité de culture vécue et appréciée de tous provençaux de souche comme d’adoptions. Nous avons déjà réalisé de nombreuses réhabilitations de bâtiments emblématiques dans des villages de Provence de cette manière. Le retour est très enthousiaste car cette alternative n’existe plus, nous nous rendons compte aujourd’hui qu’il est difficile de trouver de l’authenticité alors que la population est de plus en plus en demande.

L’agence Bosc et son groupement ont plus de 40 ans d’expérience en restauration et réhabilitation de bâtiments vernaculaires et institutionnels provençaux.

L’agence Bosc est motivé par une conviction de pouvoir faire une architecture engagée à une échelle locale. L’idée d’être architectes dans un rayon donné et d’être impliqués dans une zone d’intervention restreinte, tant au plan politique, esthétique et régionaliste nous enthousiasme et fait notre force. Cette échelle permet d’avoir tout les jours un retour direct et concret sur nos actes, mais aussi d’éviter de participer à une architecture souvent trop générique et par là même de rentrer dans un temps court dicté par la mode. Essayer de définir tout en préservant la culture et le savoir d’une région.

« Lutter contre le sentiment d’être partout, jamais ailleurs »

Nous pensons qu’une culture profonde de l’histoire de la région et de son architecture est indispensable pour la dépasser avec des questions plus actuelles.

Le programme :

Le terrain actuel est une parcelle plantée de nombreux lauriers, oliviers, cyprès et un amandier.

Le projet consiste à rénover une maison existante par de petites modifications en façades sans toucher au caractère existant. Elle accueille 2 logements sociaux aux étages.
Une extension est prévue dans la continuité du bâti

Au RDC se trouvera également un bureau avec sanitaires pour la mairie qui seront aussi accessible au public.

Son extension sera également construite, prolongeant la grange existante pour offrir une vaste salle à caractère polyvalent. Le plancher haut de la grange sera démolie afin d’offrir une grande hauteur sous plafond.

Pour ce faire, certaines végétations, notamment des lauriers roses, seront déplacées dans une autre partie du terrain.

L’extension se fera dans une volonté de conserver l’esprit traditionnelle des mas Eygaliérois, de plain pied. Les façades seront traités en parement pierre, afin de se rapprocher le plus possible de l’existant.

Les menuiseries extérieures existantes seront remplacées et l’ensemble des menuiseries seront en aluminium couleur canon de fusil.

La couverture de l’extension sera réalisée en tuiles de récupération.