Hugues et Jean Bosc :

des architectes attentifs aux êtres et aux lieux

A 29 ans, diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville à Paris, Jean Bosc a rejoint tout naturellement l’agence que son père, Hugues, a fondé voici près de 40 ans à Saint-Rémy de Provence. Dans ce cocon, dédié à l’architecture, Jean a connu une “formation continue”. Avec une réelle complicité avec son père Jean Bosc apporte à l’agence son enthousiasme tout en perpétuant la lignée.

En effet, chez les Bosc chaque projet s’imagine, se conçoit et se construit avec passion et expérience en totale intégration dans le paysage. Dans le Luberon et les Alpilles, chaque réalisation devient unique. Savant mélange d’authenticité et de modernité, de contemporain et de respect des caractéristiques locales, les “maisons” Bosc sont reconnaissables par cette touche de raffinement sans ostentation qui révèle, au final, la personnalité des propriétaires qui leur confient leurs projets.
“J’aime la relation étroite qui s’établit avec nos clients, nous respectons leur personnalité et c’est de cet échange que naît le projet. Nous faisons toujours du sur-mesure”, précise Jean Bosc.

Des liens étroits avec les autres intervenants et une étroite collaboration avec paysagistes et décorateurs participent à la réussite de chaque projet. Ainsi la complicité, depuis trente ans, avec le paysagiste Michel Semini, installé à Goult, avec lequel l’agence Bosc partage la même philosophie de travail et d’aménagement. Hugues et Jean Bosc marquent de leur griffe chacun de leur projet. Ils citent en exemple cette réhabilitation en cours d’un mas à Bonnieux, où un patio et une galerie de liaison permettent de réunifier une bastide jusque là coupée en deux parties distinctes, ou bien encore, toujours à Bonnieux, cette rénovation sur une maison en haut du village, à flanc de rocher, où les architectes allient la force de la pierre d’hier à la modernité et au confort d’aujourd’hui, pour recréer de véritables espace de vie.