Précurseur dans le retour par expérimentation des techniques anciennes, Hugues Bosc a permis une véritable renaissance du bâti vernaculaire dans la région. Nous sommes très loin de la mode rustique ou d’un vulgaire pastiche de bastidon prétentieux mais d’un véritable savoir architectural retrouvé par un architecte curieux et engagé.

Ce mas cultive l’esprit typique de la vallée des Baux. La façade enduite de sable du pays non tamisé marie l’oxyde rouge à un mélange de tuiles anciennes broyées et de chaux durcie à l’air libre ; son aspect ancien est accentué par les génoises garnies grossièrement de mortier de chaux.